Quelques sorties dans le monde Java

L’annonce récente qu’Oracle a réussi à rendre Sun profitable (voir ici pour les détails) est assurément une bonne nouvelle pour la communauté Java !

Outre cette nouvelle, le mois de juin a encore été riche en sorties :

la nouvelle version d’Eclipse, nommée Helios.

Les différentes version (développement J2EE, pour mobiles, etc.) sont maintenant fournies en 2 versions pour Windows : 32 et 64 bits. Côté fonctionnalités, cette mise à jour apporte entre autres le support du SCM Git. Une liste plus complète peut être trouvée ici.

L’installation et le lancement de cette version se sont passés sans difficultés, comme d’habitude. Mes plugins usuels (Subclipse, M2Eclipse, etc.) se sont également installés sans aucune difficulté. Après quelques tests effectués depuis une semaine, je n’ai rencontré aucun problème bloquant. Mais comme pour la version précédente, le gros manque se situe aux niveaux des serveurs J2EE : ceux de Sun d’Oracle ne sont pas encore disponibles.

le logiciel de contrôle qualité Sonar

Le 20 mai, la version 2.1.2 de cet excellent produit est sorti ! Mais plus que la nouvelle version, ce sont les premières versions du projet Sonar IDEs qui ont attiré mon attention : depuis le début du mois, il est possible de redescendre les métriques calculées par Sonar dans certains IDEs, dont Eclipse. Même si ce plugin n’en est qu’à la version 0.1, il fonctionne déjà correctement et est un concurrent des autres plugins qualité (pour PMD, CheckStyle, FindBugs, etc.).

Une autre nouvelle appréciable pour les développeurs dans d’autres langages, de nombreux plugins Open Source ont été soumis sur la Forge afin de permettre l’utilisation de la plateforme Sonar pour vérifier la qualité de codes écrits en PHP, C#, etc. N’ayant pas testé ces plugins, je ne peux par contre que me contenter de constater leur existence mais pas les juger.

Le serveur Java Tomcat 7

Aujourd’hui même, Tomcat a annoncé la sortie officielle de Tomcat 7. Cette nouvelle version nécessite un JDK en version 6 minimum et implémente les spécifications JSP 2.1 et surtout Servlet 3.0. Cette dernière (finalisée en décembre 2009) change la manière de configurer les servlets, par annotations plutôt que par fichier XML (ce qui permettra, entre autres, l’ajout de servlets au Runtime), voit apparaître les “web fragment” ainsi que l’exécution asynchrone (voir sur le blog de Xebia par exemple, pour plus de détails sur cette spécification).

À propos de Benoît Courtine

Open Source enthousiast, and CTO at Alcion Group.
Ce contenu a été publié dans Java, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*